Les débuts
Les Actionnaires
Sites de production
Les familles d'avions
Avions construits
L'A380
Boeing vs Airbus
Matériaux

Histoire de l'aviation

Airbus
Argent
Coupe du Monde
Histoire
Sport
Remerciements
Annuaire
Fichiers utiles

Eurobarre
Superloterie
Affiliatis
Instant gagnant
Jeux gratuits
Betway
Betclic
Gain email
Empocher
Clickons
Blog sur l'ASSE
Coupe du Monde
Site sur le Barça
    Ajoutez votre site

Me contacter
visiteurs sur le site


Introduction :

L'Airbus A380 est quadriréacteur long-courrier construit par Airbus. Il existe en deux versions : A380-800 pour le transport de passagers (jusqu'à 840 en version charter) et A380-F en version cargo. C'est le plus gros avion civil jamais conçu et c'est, par ses dimensions, le troisième plus gros avion de l'histoire de l'aviation. C'est par ailleurs le premier avion à réaction à double-pont intégral car son rival, le Boeing 747, ne dispose que d'un double-pont partiel.
Le projet est lancé en 1993 et baptisé Airbus A3XX. Le premier exemplaire décolle le 27 avril 2005. Airbus prévoit de livrer les premiers appareils en 2006 à la compagnie Singapore Airlines.

Caractéristiques de l'A380 :

Rôle : Transport aérien civil
Investissement total : 11 milliards d'euros

Dimensions :
Longueur : 73 mètres
Envergure : 79,80 mètres
Hauteur : 24,10 mètres
Aire des ailes : 845 m²
PS : Le diamètre des réacteurs de l'A380 est équivalent au diamètre du fuselage d'un A318.

Masse :
Masse à vide : 250 tonnes
Quantité de kérosène embarqué : 310 000 L

Motorisation :
4 réacteurs Rolls-Royce d'une poussée totale de 1 208 kN. Testé le 25 août 2006, avec 4 réacteurs GP7200 d'Engine Alliance.

Performance :
Vitesse de croisière : 912 km/h
Vitesse maximale : 953 km/h
Rayon d'action : 14 800 km

Les avancées technologiques :

Airbus crée de nouvelles références en matière d’innovation et de technologie avec l’A380, le très-gros-porteur de 555 sièges dont la mise en ligne est prévue en 2006.

Grâce à l’utilisation intensive – et sans précédent – des matériaux composites et aux améliorations apportées à l’aérodynamique, aux systèmes et à l’avionique, l’A380 sera non seulement l’avion de ligne le plus spacieux jamais construit, mais également le plus moderne, établissant les standards pour la première décennie du 21e siècle.

L’A380 représente une base de référence technologique et préfigure les programmes d’avions civils à venir.

L’innovation a toujours été la clé de voûte du succès d’Airbus : la société a un long palmarès de pionner doté d’une vision évolutive et avisée en matière de nouvelles technologies, son objectif étant d’assurer les meilleures performances et qualités de vol, des coûts d’exploitation réduits, et un confort accru. Avec l’A380, toute une gamme de nouvelles technologies relatives aux matériaux, aux processus, aux systèmes et aux réacteurs a été développée, testée et adoptée. Chaque nouvelle technologie fait l’objet d’une étude approfondie afin de déterminer ses effets pendant toute la durée de vie de l’appareil. Les technologies retenues ont démontré leur grande maturité et sont capables de générer des avantages à long terme.

Tout en offrant les bénéfices d’une conception entièrement nouvelle, l’A380 conserve les atouts de la communité opérationnelle – grâce à des postes de pilotage, procédures et qualités de vol similaires, les pilotes peuvent passer d’un appareil Airbus équipé de commandes de vol électriques à l’autre, moyennant un temps de formation de courte durée seulement.

Airbus a été l’un des premiers constructeurs aéronautiques à utiliser des composites et l’A380 reflète bien cette tradition de l’innovation. Environ un quart de l’avion est réalisé en matériaux composites – 22 pour cent de composites à base de fibres de carbone (CFRP) et trois pour cent de GLARE, stratifié aluminium-verre, utilisé pour la première fois sur un avion civil. Une autre grande première est l’utilisation de composites pour réaliser le caisson central de voilure, cette structure primaire essentielle qui relie la voilure au fuselage. Le tronçon de fuselage arrière, derrière la cloison pressurisée arrière, réalisé en composites est également une première. Outre ces composites, l’A380 contient une part importante de nouveaux matériaux métalliques offrant également des avantages en termes de régularité opérationnelle et de facilité de maintenance et réparation. Le CFRP ne présente pas de signes de fatigue ou de corrosion en service. Le GLARE, utilisé pour la partie supérieure du fuselage, s’est également avéré très résistant à la fatigue et à la corrosion, ainsi qu’au feu et aux dommages.

Mais les gains de masse représentent bel et bien les principaux atouts des composites, débouchant sur une réduction de la consommation de carburant, des émissions et des coûts d’exploitation.

Une autre innovation source de gain de masse sur l’A380, est l’utilisation d’une pression supérieure pour les circuits hydrauliques : 5 000 psi au lieu des 3 000 psi normalement utilisés sur les avions civils. Cette augmentation de pression permet d’utiliser des tuyauteries et des composants hydrauliques plus petits pour transmettre la puissance nécessaire.

L’A380 bénéficie de deux sources différentes de génération de puissance pour les commandes de vol et les trains d’atterrissage, utilisant deux systèmes hydrauliques traditionnels et deux systèmes électriques. L’utilisation d’actionneurs à génération hydrostatique confère à l’A380 une plus grande flexibilité en matière de sources de puissance et accroît la sécurité. Au besoin, l’A380 peut voler et atterrir à la suite d’une panne hydraulique totale, par exemple.

L’A380 intègre un poste de pilotage moderne doté des derniers écrans interactifs et d’une grande quantité de systèmes avioniques modulaires, intégrés, reliés via une liaison de données ethernet. Le générateur à fréquence variable, spécialement conçu pour l’A380, est moins complexe et plus performant que les générateurs classiques à fréquence fixe, et de surcroît, plus léger.

Différentes techniques de fabrication innovantes sont employées sur l’A380, parmi lesquelles la technique du soudage laser, utilisée pour la première fois sur l’A318. Mise en oeuvre sur un tronçon, cette technique permet de se passer des rivets, source importante de corrosion et de fatigue.

La cabine moderne de l’A380 sera également équipée de systèmes audio-visuels de bord les plus avancés jamais développés sur des avions de ligne. Le réseau de distribution à fibres optiques de l’avion, une première sur un avion commercial, offre un choix plus souple et sophistiqué de films, jeux vidéo et programmes de télévision.

Dans le cadre du programme A380, des outils de simulation plus avancés, des bancs d’essai améliorés et des tests plus approfondis ont permis à Airbus d’identifier les problèmes opérationnels potentiels et de prendre des mesures pour assurer les trois aspects clés de la maturité, à savoir, la régularité technique, la maintenabilité et le support clients.

Où est fabriqué l'A380 ?