Les débuts
Les Actionnaires
Sites de production
Les familles d'avions
Avions construits
L'A380
Boeing vs Airbus
Matériaux

Histoire de l'aviation

Airbus
Argent
Coupe du Monde
Histoire
Sport
Remerciements
Annuaire
Fichiers utiles

Eurobarre
Gain email
Empocher
Clickons
Blog sur l'ASSE
Coupe du Monde
Site sur le Barça
    Ajoutez votre site

Me contacter


Les deux principaux acteurs de l’industrie aéronautique sont Boeing et Airbus. Boeing était le leader incontesté du marché depuis 1916. Mais en 1970, à l’initiative des pays européens, la création d’Airbus va venir troubler l’ordre établi et la concurrence entre les deux constructeurs va s’intensifier au point d’être communément appelée la guerre Boeing/Airbus.

Comparaison :

Boeing :

- Fondé par les USA en 1916

- 50 millions de dollars de chiffre d'affaire

- 170 000 salariés

Airbus :

- Fondé par la France, l'Allemagne, l'Espagne et le Royaume Uni en 1970

- 20 millions de dollars de chiffre d'affaires

Fondé par William Edward Boeing, Boeing a longtemps été le plus gros constructeur d’avions. Jusqu’en 1970, ses seuls concurrents, McDonnell Douglas et Lockheed étaient de petites entreprises qui ne menaçaient pas réellement l’empire Boeing. Boeing avait développé une gamme de modèles variés, allant de petits avions comme le 727 aux gros porteurs comme le 747. Mais en 1970 apparaît Airbus, né de la volonté de plusieurs pays européens d’avoir une industrie aéronautique indépendante. Airbus a d’abord ciblé le marché des court et moyen courriers, qui constitue 60% du transport aérien. Son premier avion, le A300, avec une capacité de 226 passagers, était le premier bi-réacteur à grand fuselage. Dans les années 1980, la sortie de l’A320 répondait aux besoins des nouveaux opérateurs à prix réduits qui voulaient des petits avions. En outre, Airbus apportait des innovations technologiques importantes, telles les commandes électriques ou l’utilisation de matériaux composites, qui contribuèrent à accélérer son succès.
Airbus parvenait ainsi à conquérir 30% de parts de marchés. Face à l’entrée d’Airbus sur le marché et à son succès, Boeing réagit par un marketing agressif, offrant des prix imbattables aux grandes compagnies aériennes et un excellent service de maintenance et d’assistance. Cela n’a pas empêché Airbus, après ses succès sur le marché des petits avions, de s’attaquer au marché des gros
porteurs avec la sortie de l’A340 en 1991. Aujourd’hui, Airbus frappe un grand coup en construisant le plus gros avion jamais conçu, l’A380. Cet avion pourra transporter 650 passagers sur deux niveaux dans un environnement digne d’un paquebot. Boeing essaye actuellement de reconquérir le marché du moyen courrier en développant le 7E7 Dreamliner, un avion plus rapide et moins polluant de 200 à 300 places, qui devrait être terminé en 2008. Et sur le marché des gros porteurs, il veut contrer le succès éventuel de l’A380 en préparant un 747 Advanced.

Qui l’emportera ?


Chacun des deux concurrents possède aujourd’hui 50% des parts du marché. Leurs stratégies sont diamétralement opposées. Boeing concentre ses efforts sur les liaisons directes de ville à ville avec des avions de taille moyenne, tandis que Airbus mise sur les hubs, très grands aéroports servant de plateforme pour le trafic international et drainant le trafic local. Airbus a donc fait le pari du très gros porteur qui ira de hub en hub, estimant le marché de ce type d’appareil à 1500 avions. Boeing quant à lui pense que le marché de son futur 7E7 s’élève à 2500 appareils. Si l’on regarde les carnets de commande, Airbus a pour l’instant l’avantage avec 129 commandes de A380. Boeing a un carnet de 62 commandes de 7E7, mais espère en engranger 500 à 600 d’ici à 2007. Il faudra au moins une dizaine d’années pour voir qui sortira vainqueur de cette concurrence acharnée.

Comparaison de la rentabilité du Boeing 747 et de l'A380


Le site en chiffres
visiteurs actuellement sur ce site